STATUT DU DJ

Le statut de l’artiste dans les musiques électroniques a bien évolué ces dernières années, ici on te propose quelques infos pour mieux comprendre le statut, les droits et les modes de rémunération du DJ !

 

– LE DJ EST-IL UN ARTISTE ? –

Oui. Le DJ est aujourd’hui reconnu comme un artiste du spectacle et un artiste musicien. Si le DJ ne fait pas que passer des disques, mais qu’il y a une création par le pratique du mix, alors le DJ est un artiste musicien au sens juridique.

Si le DJ est artiste musicien / auteur, il a donc la possibilité de s’inscrire à la SACEM. Un accord spécifique lié au statut de DJ, lui permet de toucher 1/12 du montant payé à la SACEM par l’organisateur de l’événement.

Si le DJ est artiste du spectacle, il a donc la possibilité d’être éligible au statut d’intermittent.

Fiche Technopol : La charte du DJ

 

– QUEL STATUT / MODE DE REMUNERATION DU DJ ? –

Si tu es artiste DJ avec le statut de micro-entrepreneur, alors tu factures ta prestation aux bars, clubs, festivals… Attention si l’activité principale déclarée de ta micro-entreprise est la production ou diffusion de spectacle ou si tu fais plus de 6 prestations par an, il faut que tu demandes la licence d’entrepreneur du spectacle n°2 ou 3.

Si tu es artiste DJ intermittent, alors tu es salarié pour ta prestation par les bars, clubs, festivals… Tu auras un contrat de travail et une fiche de paie. Les conventions collectives fixent un tarif minimum pour les musiciens du secteur des musiques actuelles selon si tu es en cdi, cdd ou payé au cachet.

Fiche Technopol : Artiste DJ : les modes de rémunération 

Fiche Irma :  Les tarifs en brut des artistes