STATUT DU TECHNICIEN

– STATUT D’INTERMITTENT –

Si tu es technicien du spectacle, de la musique ou de l’audiovisuel, tu peux être salarié en cdi, cdd, mais généralement tu es salarié sous le régime de l’intermittence.

L’intermittent est un salarié dont le travail se caractérise par l’alternance de période travaillée et non travaillée, et donc une succession de cdd. Il est donc sous un régime d’assurance chômage spécifique, à condition d’avoir travaillé 507 heures dans les 12 mois avant le dernier contrat pris en considération pour l’ouverture des droits.

Fiche Irma : Le régime d’assurance chômage des intermittents du spectacle

 

– REMUNERATION DU TECHNICIEN –

Le technicien doit être payé à l’heure, avec un minimum par jour de 4h de travail. Les conventions collectives fixent un tarif minimum pour les techniciens, en fonction du niveau de qualification (technicien, régisseur…) et du cadre de travail (salle de spectacle, tournée…).

Fiche Irma : Convention collective spectacle vivant : avenant salaire