M. Le sénateur, Henri Cabanel,

Dans un courrier conjoint avec le maire FN de Béziers, vous affirmez que vous défendez « le droit d’un maire et de ses administrés à choisir librement l’accueil d’une manifestation sportive ou culturelle ».

Nous nous étonnons de cette prise de position car elle implique qu’au-delà des critères objectifs de sécurité et de santé publique incontournables dans tout rassemblement, et pour lesquels l’avis d’un maire est prépondérant, vous réclamez une possibilité de censure si le contenu d’une manifestation ne convient pas à la mairie.

Nous vous rappelons qu’aujourd’hui, hors le risque de trouble à l’ordre public, nous vivons dans une démocratie et qu’en aucun cas un maire n’a le droit de choisir ce que les citoyens peuvent voir comme spectacle, entendre comme musique ou pratiquer comme sport sur sa commune, même si c’est le souhait ardent du cosignataire de ce courrier, M. Ménard.

Nous souhaiterions savoir si vous confirmez votre soutien aux consignataires de cette lettre qui porte, l’air de rien, un sacré coup d’atteinte à la liberté d’expression, valeur qui a son importance dans notre pays.

S. Raymond

CourrierFNpref1

CourrierFN Pref2

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.