Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Un avis réaliste sur les autorisations de festivals, concerts et soirées dans les semaines à venir

Comment on Facebook Un avis réaliste ...

Bientôt des free party métal/rock/hip-hop ???

FESTIVALS & UTILITÉ SOCIALE
---
Au cas où, vous ne lauriez pas vu passer, le Pôle a publié une étude sur lutilité sociale des Festivals. Et vu la période, labsence de festivals cet été, elle prend dautant plus de sens !

Étude de Festival de Poupet - FESTIVAL BEBOP - Megascène - Festival Les Escales - Festival Le Chainon Manquant - Festival les ZEclectiques - Festival Les Mouillotins - Festival Les 3 éléphants - Un singe en été - Festival Au Foin De La Rue - Scopitone, Stereolux - Hellfest Open Air Festival - Festival Eurofonik - Dub Camp Festival Officiel - Barons Perchés
---
crédit photo : CLACK / photo prise le 14 novembre 2015, lendemain des attentats au Bataclan, lors du Festival les ZEclectiques.
---
https://lepole.asso.fr/article/2176/utilite-sociale-des-festivals

Comment on Facebook 🔴 [Communiqué - ...

Notre gouvernement s'en bat les couilles... Et bachelot la soit disant ministre de la culture qui avait jurée de ne jamais revenir en politique n'y changera rien

COVID19 et SOIREES ELECTRO – POINT DE SITUATION AU 20/07/2020

A la lecture des nouveaux décrets pris ces derniers jours et de la reprise de l’épidémie, il sera très compliqué d’organiser des soirées dansantes cet été.

A l’heure actuelle et principalement au regard du décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020, notre analyse basée sur les retours de plusieurs préfectures et de nos partenaires institutionnels, pose les points suivants :

En vertu de l’article 45 du décret du 10 juillet, seules les manifestations avec du public assis sont autorisées de fait, même dans les lieux de plein air et ce avec une distance d’un mètre entre chaque participant et respect des gestes barrières, tel qu’il est précisé dans l’article 1. Il ne semble pas non plus possible de déterminer des places assises et de laisser le public danser autour en raison de l’impossibilité d’empêcher les participants de se rassembler en groupes de plus de 10 personnes.

Vous pouvez proposer des mesures alternatives mais l’autorisation reste à l’appréciation de la préfecture qui sera sensible aux conditions locales de reprise de l’épidémie et des clusters dans le département. Cela constitue un facteur d’incertitude certain pour votre organisation.

De plus, au regard des nouvelles mesures concernant le port du masque obligatoire, proposer que le public porte des masques ne semble pas une option alternative envisageable car dans les faits, il est presque impossible de faire respecter cette disposition pendant toute la manifestation. Les participants qui ne porteraient pas de masques s’exposent à une amende de 135 euros par personne et c’est à vous de prendre les mesures pour veiller au respect du port du masque. C’est donc un motif de refus pour les autorisations des manifestations et ce, quelle que soit la fréquentation envisagée.

A la vue de ces points, toute fête publique, payante ou gratuite ayant pour vocation de faire danser le public semble compliquée à organiser légalement sans risquer une annulation de dernière minute. En effet, en cas de violation des interdictions citées précédemment, le préfet peut faire interdire la manifestation (article 29 du décret). Nous avons de nombreux exemples en Occitanie, PACA , Bretagne…

Si vous êtes en train de préparer un projet dansant pour cet été, nous ne saurions que vous conseiller de vous rapprocher le plus vite possible de votre préfecture et la mairie du lieu où doit se tenir la fête pour faire le point avec eux.

Concernant les manifestations privées ou non déclarées, c’est aux organisateurs de se poser la question de leur responsabilité et l’absence d’intervention immédiate des forces de l’ordre ne signifie pas que ce soit forcément une bonne idée de se réunir à plusieurs centaines pour danser au regard de la reprise de l’épidémie sur l’ensemble de la France. Organisateurs et public s’exposent à des sanctions importantes mais aussi a une responsabilité morale (et éventuellement pénale) s’ils étaient la cause de l’apparition d’un cluster important.

Nous n’avons pas d’informations concernant la durée de ces directives, mais ce qui est certain, c’est que plus vite nous arriverons à faire disparaitre le virus en respectant ensemble les gestes barrières et les préconisations, plus vite nous pourrons reprendre une vie festive normale.
... See MoreSee Less

3 semaines

COVID19 et SOIREES ELECTRO – POINT DE SITUATION AU 20/07/2020

A la lecture des nouveaux décrets pris ces derniers jours et de la reprise de l’épidémie, il sera très compliqué d’organiser des soirées dansantes cet été.

A l’heure actuelle et principalement au regard du décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020, notre analyse basée sur les retours de plusieurs préfectures et de nos partenaires institutionnels, pose les points suivants :

En vertu de l’article 45 du décret du 10 juillet, seules les manifestations avec du public assis sont autorisées de fait, même dans les lieux de plein air et ce avec une distance d’un mètre entre chaque participant et respect des gestes barrières, tel qu’il est précisé dans l’article 1. Il ne semble pas non plus possible de déterminer des places assises et de laisser le public danser autour en raison de l’impossibilité d’empêcher les participants de se rassembler en groupes de plus de 10 personnes.  

Vous pouvez proposer des mesures alternatives mais l’autorisation reste à l’appréciation de la préfecture qui sera sensible aux conditions locales de reprise de l’épidémie et des clusters dans le département.  Cela constitue un facteur d’incertitude certain pour votre organisation.

De plus, au regard des nouvelles mesures concernant le port du masque obligatoire, proposer que le public porte des masques ne semble pas une option alternative envisageable car dans les faits, il est presque impossible de faire respecter cette disposition pendant toute la manifestation. Les participants qui ne porteraient pas de masques s’exposent à une amende de 135 euros par personne et c’est à vous de prendre les mesures pour veiller au respect du port du masque.  C’est donc un motif de refus pour les autorisations des manifestations et ce, quelle que soit la fréquentation envisagée.

A la vue de ces points, toute fête publique, payante ou gratuite ayant pour vocation de faire danser le public semble compliquée à organiser légalement sans risquer une annulation de dernière minute. En effet, en cas de violation des interdictions citées précédemment, le préfet peut faire interdire la manifestation (article 29 du décret). Nous avons de nombreux exemples en Occitanie, PACA , Bretagne…

Si vous êtes en train de préparer un projet dansant pour cet été, nous ne saurions que vous conseiller de vous rapprocher le plus vite possible de votre préfecture et la mairie du lieu où doit se tenir la fête pour faire le point avec eux. 

Concernant les manifestations privées ou non déclarées, c’est aux organisateurs de se poser la question de leur responsabilité et l’absence d’intervention immédiate des forces de l’ordre ne signifie pas que ce soit forcément une bonne idée de se réunir à plusieurs centaines pour danser au regard de la reprise de l’épidémie sur l’ensemble de la France. Organisateurs et public s’exposent à des sanctions importantes mais aussi a une responsabilité morale (et éventuellement pénale) s’ils étaient la cause de l’apparition d’un cluster important.

Nous n’avons pas d’informations concernant la durée de ces directives, mais ce qui est certain, c’est que plus vite nous arriverons à faire disparaitre le virus en respectant ensemble les gestes barrières et les préconisations, plus vite nous pourrons reprendre une vie festive normale.

Comment on Facebook COVID19 et SOIREES ...

*il sera très compliqué d'organiser des soirées dansantes déclarées cet été 😘

Vu le week-end dernier, concert organisé par la commune avec + de 4000 personnes qui dansent😳 ....donc qu’ils viennent pas nous casser les couilles🤬😡 et qu’ils nous laisse organiser nos manifestations en bonne et due forme

Tant que ça reste en extérieur le risque de cluster est très faible. On a observé que lorsqu'il y a eu des gros événements en extérieur, que ce soit manifestation ou autre, le nombre de cas de Covid n'a pas augmenté. C'est plus dans les milieux clos qu'il y a un risque

On va pas arreté de vivre et de faire la fête a un moments faut être logique on laisse les gens allez travailler prendre le metro allez dans les parc d'atraction mais pour faire la teuf sa pose encore problème franchement sa me court sur le haricot le ParanoVirus (Je remet le commentaire au propre une bande de cancer et vennus polué l'espace commentaire il ne veule pas d'un avis different dans se cas je veut pas du leurs non plus 😉 Bisous)

C'est directive seront effectif jusqu'à ce que tous les français obéissent au doigt et à l'œil... A un moment faut se poser des questions interdit d'être dehors mais on peut sentaser à plusieurs dans un lieu clos. Interdit de danser on nous privé au fur et à mesure de tout ce qui nous plais on nous interdit de plus en plus de choses pour mieux nous casser et nous briser

Y a boris bretja le 4 septembre ce sera annulé tu crois ?

Simple sur les prochaines teuf les orga oblige le port du masque sinon tu repars c'est bon ça tue personnes de porter un masque je le fait quand je bosse a l'hôpital pendant 10h de porter un masque

Faire disparaitre le virus ? Douce utopie...

Amine Mzr

Les rassemblements de plus de 10 personnes sont de nouveau interdit ?

Alix Bruel

Dylan Bhd

Coralie Alight

Quentin Mollens

Justine Blanc

Pendant ce temps, le puit du fou reste ouvert...

Cédric Le Gnus

Anthony

Maeva Grebol

Valentin Cler bon bah je crois que c'est réglé ^^

si ils n'avaient jamais existé, il aurait fallu les faire!

Yann Comby Zoe Fiard Simon Sky lisez l'avant l'avant-dernier paragraphe

Colin Bonnet on fait quoi ? 😭

Florian Gatz :/

Florian MaximeSébJoséHugo

View more comments

#PHASE4 DECONFINEMENT

Hier soir nous étions en visio conférence avec le ministre de la Culture et les acteurs de la filière des musiques électronique pour discuter de lavenir et du soutien à notre secteur.

Pas dannonces particulières mais pas mal de points évoqués autour de laide pour les DJ et artistes sans statut dintermittent, les soutiens pour les organisateurs pro, les aides pour les festivals annulés, les amateurs etc.

Nous avons aussi parlé du soutien financier nécessaire pour les organisateurs quand les soirées reprendront, notamment pour séquiper en dispositifs sanitaires, lave-mains etc.

Nous avons aussi évoqués le besoin très fort des publics de faire la fête et de lurgence de préparer lentrée en phase 4 du déconfinement avec au moins lautorisation des manifestations en plein air. 

Tout cela sera rediscuté ce jour dans une réunion interministérielle qui se déroulera aujourdhui à partir de 11H à Bercy avec les ministre de la Culture, de lIntérieur, du Tourisme et de la Cohésion sociale.

On vous tient au courant si des annonces importantes sont faites!

Comment on Facebook #PHASE4 ...

La population peut se réunir pour des élections municipales sans masques mais pour soirée, concert, enfin culture en général, c'est mort ! Incohérent !

Ha bah c'est sur qu'ils vont vous écouter alors ! Mdrrrr 😵

Damien Alloux

Et le masque c'est pour les clown ?


Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
DJ Set KDS @Noosphère Festival site - 𝑴𝒊𝒙 𝒅𝒆 𝑲.𝑫.𝑺 𝒕𝒐𝒖𝒓𝒏𝒆́ 𝒔𝒖𝒓 𝒍𝒆𝒔 3 𝒇𝒍𝒐𝒐𝒓𝒔 𝒅𝒖 𝒇𝒆𝒔𝒕 𝒆𝒕 𝒖𝒏𝒆 𝒔𝒆𝒔𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒇𝒊𝒏𝒂𝒍𝒆 𝒅𝒂𝒏𝒔 𝒍𝒂 𝒄𝒐𝒖𝒓 𝒅𝒖 𝒅𝒐𝒎𝒂𝒊𝒏𝒆 𝒅𝒆 𝑭𝒂𝒓𝒍𝒆𝒕

Une aventure sonore et visuelle pour vous donner un avant-gout de ce qui vous attend

Dj-producteur globe-trotter, pionnier de l’électro swing et aussi à l’aise sur ses machines qu’avec des platines, K.D.S est constamment en quête de nouvelles sonorités. Ses influences funky, disco, latino, tzigane, world music ou acid et son amour des grooves ethnics enchantent un beat électro/techno ultradynamique.
Son énergie rayonne dans toutes ses compositions et ses mix teintent de bonne humeur les dance-floors des festivals qu’il traverse depuis de nombreuses années.
Une valeur sure et un incontournable pour Noosphère !

Merci à Fabrice Cugnet pour le montage :)
⚠️ 𝗟𝗶𝘃𝗲𝘀𝘁𝗿𝗲𝗮𝗺𝘀 𝗞𝗼𝘀𝗲𝗻 𝗣𝗿𝗼𝗱𝘂𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 - The Clamps🎧 - 𝗔𝗿𝘁𝗶𝘀𝘁 : The Clamps
𝗟𝗶𝘃𝗲 𝗼𝗻 𝗞𝗼𝘀𝗲𝗻 𝗽𝗿𝗼𝗱 - 𝐘𝐨𝐮𝐭𝐮𝐛𝐞 𝐨𝐫/𝐚𝐧𝐝 𝐅𝐚𝐜𝐞𝐛𝐨𝐨𝐤
https://www.youtube.com/user/Kosenprod

We are back tomorrow for a Livestream on you tube .
He'll take orders from our page for a very edgy set

After discovering his passion in the late 90s, Julien Carbou aka The Clamps has improved his skills in several musical projects from Hard Techno to Drum and Bass. The Clamps starts growing up through the french label Kosen Production. Their friendship gave birth to great solo releases or collaborations with Redject or NickBee.

In 2015, thanks to his meeting with Prolix he signed on Trendkill Records and delivered three Eps whose most famous tracks are « Nerves », « Social Disorder » and « The Chase » ft. Tasha Baxter. Nothing seems to stop his rise with the support of Invisible, Eatbrain, Titan or Impact Music to name a few. He succeeds to grow on the Industrial Hardcore scene haled by Karnage Records, Heresy and PRSPCT.

The Clamps is coming with new weapons as his new 2018 album « Odyssey » proves it.
You can also find him performing as a DJ on the french and international scene, so be ready to reach future frontiers with The Clamps.